Assurance prêts immobiliers : pourquoi doit-on y souscrire ?

559
Partager :

Le montant d’un prêt immobilier est toujours conséquent, ce qui crée un certain doute pour le remboursement auprès de nombreux établissements de crédit. C’est justement dans cette optique qu’il y a l’assurance prêts immobiliers pour garantir le paiement en cas de problèmes. Si vous n’êtes pas encore convaincu de cette alternative, découvrez en détails les raisons d’y souscrire dans la suite de cet article.

Pourquoi la souscription à cette assurance est nécessaire?

Le secteur de l’immobilier est très florissant et attire beaucoup d’investisseurs en France. Beaucoup d’entre eux procèdent à un prêt pour financer leur projet. La somme empruntée est parfois conséquente et inquiète à la fois l’organisme prêteur et l’emprunteur. Souscrire à une assurance est toutefois une solution simple pour le remboursement de ce crédit. Nous vous proposons donc de connaître les assurances de crédit immobilier pour vous faire une idée.

A lire également : Achat immobilier : l'importance des assurances pour protéger votre investissement

Il n’y a aucune loi qui rend obligatoire la souscription à cette assurance pour l’emprunt immobilier. Par contre, certains établissements de crédit la rendent indispensable pour octroyer le crédit. En effet, des évènements incontrôlables pourraient empêcher l’emprunteur d’honorer son remboursement à la banque. Ainsi, l’assurance peut couvrir le tout ou partie de ce remboursement au cas où le sinistre survient.

A lire aussi : Peut-on changer d’assurance emprunteur facilement ?

Pour être sûrs de se faire de la totalité du prêt avec les intérêts, les établissements de crédit misent sur l’assurance prêts immobiliers. En effet, des évènements comme le décès, les incapacités totales ou partielles pour travailler. Il y a aussi d’autres sinistres qui peuvent être spécifiés dans le contrat avec l’assureur. L’essentiel dans tout cela, c’est que la compagnie d’assurance prend en charge le remboursement une fois l’évènement se produit sur son assuré.

Quelles sont les modalités de souscription ?

La banque est en droit de proposer à son emprunteur, la compagnie d’assurance pour assurer son prêt. Avec la loi Lagarde de 2010, l’emprunteur peut aussi refuser cette proposition et choisir une société d’assurance de son choix. On parle alors de délégation d’assurance, mais l’assureur choisi doit présenter des garanties plus ou moins équivalentes à celles proposées par la banque.

Le choix de la compagnie d’assurance doit se faire avec soins et ne laisser aucun hasard surtout concernant les garanties. D’autres points sont à vérifier comme la limite d’âge, la durée de l’indemnisation, le montant du crédit, etc. C’est la banque qui remet à l’emprunteur une fiche contenant les informations et les caractéristiques de l’assurance pour valider la demande de prêt.

L’assureur demande aussi à son assuré de remplir un questionnaire médical lui permettant d’avoir une idée du risque. Il arrive aussi que l’assuré demande à faire des examens supplémentaires pour s’assurer de l’état de santé. C’est après avoir eu ces informations que l’assureur décide de s’engager ou non avec l’assuré.

En somme, ce type d’assurance est exigé par les établissements de crédit comme garantie du paiement du prêt effectué par l’emprunteur. C’est tout à fait compréhensible compte tenu du montant demandé. Elle est à la fois profitable pour l’assuré que pour l’établissement de crédit pour être sûr de se faire rembourser.

Partager :