Comment avoir un prêt en étant au chômage ?

1
Partager :

Pour votre prêt personnel, je vous recommande :

A découvrir également : Comment trouver le meilleur crédit immobilier en 2021 ?

TAEG à partir de 3.99%

A lire également : Quelles sont les différentes zones d'un PLU ?

* Sur la base d’un prêt personnel de 7 000€ sur 42 mois au 01/11/2017

Crédit & Chômage : un duo inévitablement incompatible ?

Vous êtes au chômage et vous avez des problèmes d’argent ? Tout d’abord, sachez que vous n’êtes pas seul puisque 487291 Belges se trouvaient dans la même situation que vous à la fin de 2017. La bonne nouvelle est que le nombre de chômeurs en Belgique ne cesse de diminuer.

La fin de la crise ? Je ne sais pas, mais en tout cas, je vous souhaite de tout cœur de trouver un peu de taf très bientôt !

En 2018, comme tout le monde, vous aimeriez emprunter de l’argent et vous vous demandez s’il existe une forme de prêt pour les chômeurs vous permettant par exemple l’achat d’un véhicule ou d’un ordinateur pour vous aider à chercher un emploi ou simplement une hypothèque parce que vous avez perdu votre emploi ne signifie pas vous n’avez pas le droit d’accéder à la propriété.

Pas de chance !

Hé ho, ne lâche pas tes bras comme ça ! Je vous le dis tout de suite, un prêt au chômage est plus difficile à obtenir que 10 minutes de plaisir avec Dsk mais, ce n’est pas impossible. Je vais vous expliquer quelles sont les solutions qui s’offrent à vous pour obtenir du financement.

Un prêt sans emploi : pourquoi est-ce une cuisine ?

Avant d’expliquer quelles solutions sont à votre disposition pour emprunter de l’argent tout en étant au chômage, vous devez comprendre pourquoi, a priori, les banques ne veulent pas de vous. Ce que vous devez savoir, même si cela provient de la source, c’est que les banques et les autres agences de crédit ne sont pas des clients généreux, donc quand ils vous prêtent de l’argent, c’est dans le but de gagner de l’argent (par le biais d’intérêts).

Pour gagner de l’argent, les banques doivent s’assurer que vous leur rembourserez l’argent qu’elles vont vous prêter et les intérêts convenus à l’avance via l’APR, sans aucun tracas, c’est-à-dire sans avoir à dépenser de l’argent pour vous envoyer des « rappels » par recommandé etc.

Knock Knock est le huissier…

Quand quelqu’un ne rembourse pas son crédit, les prêteurs veulent ne pas perdre d’argent, c’est pourquoi ils vous envoient l’huissier et viennent saisir votre propriété pour rembourser. C’est pourquoi ce qui fait que l’obtention de votre crédit est la saisie.

En gros, il y a quelque chose à attraper dans votre maison pour que la banque puisse récupérer l’argent qu’elle vous a prêté si vous tombez en défaut. En plus de cela, vous devez savoir qu’en tant que chômeur, vous percevez des allocations de chômage et non un salaire et que les banques ne le considèrent pas comme un revenu fixe. En outre, l’Etat belge a mis en place une série de directives visant à protéger les consommateurs et à éviter des taux d’endettement trop élevés.

Si un chômeur peut encore espérer obtenir un financement s’il dispose de garanties suffisantes, il ne faut pas espérer obtenir un crédit en étant interdit par la banque, par exemple, parce qu’il est interdit par la loi. Maintenant que vous savez pourquoi en tant que chômeur, vous présentez un risque pour la banque, voyons quelles solutions sont à votre disposition pour obtenir un crédit tout en étant au chômage en Belgique.

Comment obtenir un prêt ?

Bonne nouvelle, il n’est pas impossible pour vous de prendre un crédit parce que votre statut professionnel n’est pas la seule chose que votre banquier analyse pour décider de vous accorder ou non du financement.

Logiquement, plus votre allocation de chômage sera élevée, plus vous aurez de chances d’avoir accès au crédit, non pas parce que vous gagnez plus qu’une autre, mais parce que cela indique à l’organisme de prêt que vous avez récemment perdu votre emploi et que le chômage n’est qu’un mauvais pas dont vous vous retirez rapidement. Si, en plus de cela, vous avez des économies substantielles et/ou si vous êtes propriétaire de votre maison, vous êtes susceptible d’obtenir un prêt ?

Chaque banque a une politique de subvention différente, dans certaines institutions, vous ferez face à un refus catégorique, une autre agence vous demandera de trouver quelqu’un à libérer et un tiers acceptera votre demande de crédit sans conditions.

Bref, le premier astuces pour obtenir un crédit tout en étant au chômage n’est pas d’avoir peur de demander. Je vous conseille d’utiliser un comparateur de crédit comme le mien (vap-vap.be) et de comparer les différentes offres pour trouver le meilleur taux, car c’est précisément pendant les périodes de disette que vous devez faire des économies. Une fois que vous trouverez les organismes qui vous offrent le meilleur tarif pour un montant et une durée donnés, n’hésitez pas à faire plusieurs demandes, cela vous permettra de voir comment votre dossier est recueilli auprès des prêteurs et de voir qui peut accepter votre demande et à quelles conditions.

En outre, si vous avez un dossier concret, il y a des chances que la banque vous demandera de trouver quelqu’un qui n’a pas de mauvais antécédents de crédit pour garantir votre financement. Cette personne devra avoir un revenu suffisant pour couvrir vos dépenses personnelles, mais aussi votre prêt si vous n’avez pas remboursé, parce que oui, votre garant devra payer votre dette si vous venez à tomber en défaut de remboursement.

J’ ai oublié de te dire…

Réfléchissez avant de demander votre crédit ! Sérieusement, si vous venez de perdre votre emploi, vos revenus ont baissé de 40%, dites bien que s’endetter pour acheter le dernier iphone ou pour aller à la fête quinzaine à Ibiza, ce n’est pas la meilleure idée que vous pouvez avoir. Si vous êtes déjà à l’arrière financièrement, vous n’avez pas besoin d’y entrer encore plus en achetant des choses dont vous n’avez pas besoin.

Le prêt social, une formule pour les personnes à faible revenu.

Conçus pour les personnes à faible revenu, le crédit social est une formule de crédit à la consommation et/ou de crédit hypothécaire qui vous permettra de vous acheter un véhicule d’occasion, de remplacer votre chaudière, de financer une formation et même d’accéder à la propriété, même avec un revenu modeste.

Le crédit social est pour vous si :

  • L’ accès au crédit bancaire est difficile à voir impossible.
  • Vous n’avez pas trouvé d’autres solutions moins chères ou plus adaptées.
  • Êtes-vous en mesure de rembourser votre crédit même après avoir acquitté vos frais ?
  • Vous avez de faibles revenus professionnels
  • Vous vivez en Wallonie ou à Bruxelles

Il y a plusieurs formes de celui-ci :

Crédit social accompagné.

Vous êtes au chômage et vous devez améliorer votre vie quotidienne ou maximiser les chances de trouver un emploi en achetant par exemple une nouvelle voiture ou en participant à des cours de langue, les banques traditionnelles vous ont refusé, le crédit social accompagné peut être la solution dont vous avez besoin. Il s’agit d’une offre de crédit dite « attribuée » par opposition au crédit « non réservé » plus souvent appelé « crédit sans preuve », ce qui signifie que le prêt accompagné ne peut être utilisé que pour des achats spécifiques de biens et de services, dans ce cas, nous pourrions également parler de micro-crédit.

Montant maximal de l’emprunt De 500 à 10000 euros
Taux 4.5%
Durée du crédit Maximum 48 mois
Pour qui ?

Ce crédit est destinés à :

  • aux bénéficiaires des prestations sociales (CPAS, chômeurs, prestations mutuelles, allocations pour handicapés, retraités, etc.).
  • Personnes à faible revenu professionnel (petits salaires, temps partiel, intérimaire, article 60,…)…

dont le revenu net mensuel n’excède pas : — 1 144€ pour une personne isolée ; — 1,560€ pour un ménage. Après déduction : — loyer ou paiement mensuel hypothécaire ; — 203€ par enfant et/ou personne à charge handicapée.

Il convient de noter que comme prévu par la loi Credal n’accorde pas de crédit de plus de 1000 euros aux personnes inscrites auprès de la banque nationale (crédit à la consommation centrale) que si vous êtes inscrit dans un processus de règlement de dette collective et que votre médiateur a donné son consentement avant la demande de

crédit

Pour quel usage ?
  • Le crédit social accompagné ne peut être utilisé qu’aux fins suivantes : Achat d’un ménage équipement, achat de meubles, appareils électroménagers, ordinateur,
  • Amélioration du confort du logement : installations sanitaires, installations, réparations,…
  • Achat d’une voiture d’occasion (prêt de voiture), d’un scooter,…
  • Financement des honoraires de notaire lors d’un acte d’achat immobilier
  • Coûts de formation : permis de conduire, langues,…
  • Frais de soins de santé (non remboursés par la communauté mutuelle) : lunettes, soins dentaires,…
  • Equipement d’équipements adaptés aux personnes handicapées.
Où faire sa demande ? http://www.credal.be

Le accesspack

Il n’est pas facile d’acheter une maison ou un appartement lorsque vous êtes au chômage, heureusement accessspack peut vous aider. Pour ma part, j’ai pu emprunter une petite somme (moins de 170000 euros) en ayant un revenu moyen ( -1500 euros/mois) et avec mes chômeurs (à l’époque), mais nous avions des économies suffisantes pour financer les frais des notaires (acte hypothécaire et frais d’acte), ce qui n’est pas le cas pour tout le monde.

Sous certaines conditions, l’Accesspack aide vraiment à devenir propriétaire. Un de mes amis, par exemple, a pu payer la maison de ses rêves (à un TAEG contestant toute concurrence en prime) via le crédit social, alors que lui et son partenaire étaient tous les deux au chômage et leur situation financière était loin d’être rose. Bien sûr, vous n’avez pas à rêver, vous pouvez oublier la villa avec piscine mais c’est une bonne façon de commencer à payer pour vous-même plutôt que pour un propriétaire.

Taux Taux fixe qui varie en fonction de vos revenus
Montant emprunt Jusqu’ à 205.000€ (276.500€ dans les zones de haute pression immobilier)
Durée 30 ans maximum
Où faire sa demande ? Aux comptoirs du crédit social (https://www.swcs.be/guichets)
Pour quoi ? Devenir propriétaire (acheter une maison, un appartement ou un terrain à bâtir)
Pour qui ?
  • Avoir au moins 18 ans et avoir clôturé le prêt demandé avant votre 76e anniversaire
  • Bénéficiez d’un revenu imposable global (RIF) pour 2014 inférieur ou égal à 51.300€
  • Avoir un revenu stable et une capacité financière suffisante pour rembourser le crédit. C’est à vous de montrer que même avec votre chômage, vous serez en mesure de rembourser

Ecopack et Rénopack

Je me concentrerai moins sur ces deux formules de crédit, qui sont en fait des prêts travaux et des travaux verts à un taux de zéro pour cent. Nous savons tous l’importance d’une bonne isolation et d’avoir une maison à l’aise. Alors que le Rénopack vous permettra de faire des rénovations telles que la reconstruction de votre toit ou le changement de votre chaudière, l’ecopack vous servira à faire des travaux écologiques tels que l’isolation de votre maison ou installer une pompe à chaleur.

Taux 0%
Montant emrpunable De 1.000€ à 30.000€ TVA
Durée Maximum 15 ans
Qui contacter ?
  • Si vous avez plus de deux enfants à charge : Fonds pour le logement des familles nombreuses (www.flw.be) —
  • Si vous avez maxiumum 2 enfants à charge : Société Wallonne du Crédit Social (www.swcs.be)
Pour quoi ? Effectuer des travaux de rénovation et/ou d’économie d’énergie
Pour qui ?

Vous devez :

  • Propriétaire du logement qui doit être situé en Wallonie
  • Rembourser le prêt demandé avant votre 81e anniversaire
  • Pour être plus de 18 ans
  • Posséder un logement qui occupait pour la première fois comme logement il y a au moins 10 ans
  • Avoir bénéficié d’un revenu imposable global (RIF) pour l’année 2016 inférieur ou égal à €93.000
  • Avoir un revenu stable et une capacité financière suffisante pour rembourser le crédit.

Partager :