Comment investir dans l’immobilier via une SCPI ?

182
Partager :
investir dans un bien immobilier

L’investissement en SCPI séduit de plus en plus de monde, attiré par ses nombreux atouts. L’accession facilitée, l’absence de gestion locative directe ou encore le caractère souple de la pierre papier font le succès de ce modèle d’investissement diversifié. Découvrez le fonctionnement des sociétés civiles de placement immobilier.

Qu’est-ce qu’un investissement dans une SCPI ?

Une SCPI (société civile de placement immobilier), permet d’investir des parts dans l’immobilier à long terme, sans devoir acquérir l’intégralité d’un bien. La société civile se charge d’investir dans un portefeuille d’actifs diversifiés, puis de revendre des parts aux particuliers souhaitant investir dans la pierre. Les associés perçoivent le prorata des loyers perçus par la SCPI en fonction des montants investis, laquelle se charge également de l’intégralité de la gestion locative des biens immobiliers. Il existe deux grandes familles de SCPI ; les SCPI de rendement et les SCPI fiscales.

Les SCPI de rendement acquièrent des biens destinés à des locaux professionnels pour lesquels de nombreuses typologies sont également répertoriées : SCPI de bureaux, SCPI de commerces, SCPI logistique ou encore les SCPI spécialisées dans la santé ou l’hôtellerie. Elles peuvent faire le choix de varier leurs activités de placement dans la pierre-papier ou de se spécialiser dans une seule branche.

Quant aux SCPI fiscales, comme leur nom l’indique, elles permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt par le biais d’investissements dans l’immobilier résidentiel. Elles profitent des avantages fiscaux de différents dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel, la loi Malraux, mais aussi le déficit foncier.

source : la-scpi.immo/scpi-rendement

Quels sont les avantages de la SCPI pour investir dans l’immobilier ?

Également intitulé “pierre papier”, ce type d’investissement immobilier est accessible facilement et permet de mutualiser le risque financier. Avec des parts d’entrées pouvant démarrer à partir d’une centaine d’euros, investir en SCPI est un placement financier accessible au plus grand nombre. Voici les atouts d’un investissement en SCPI.

Absence de gestion locative

Contrairement à l’immobilier locatif traditionnel, en devenant propriétaire de parts en SCPI, aucune gestion locative n’est demandée à l’investisseur. La société se charge de toutes les démarches, qu’il s’agisse de trouver des locataires, de faire le suivi, d’entretenir les biens et de récolter les loyers et les charges.

Risque financier mutualisé

Appliquant l’adage de l’investisseur immobilier à la perfection, les SCPI permettent de ne pas mettre ses œufs dans le même panier et de diminuer le risque d’investissement. En diversifiant son patrimoine, à la fois par des secteurs d’activités, mais également géographiques variés, l’investissement en SCPI limite le risque de pertes de revenus. Comportant un grand nombre de locations, si l’une d’entre elles rencontre des difficultés de paiement, ce sont les autres qui permettront de compenser la perte de revenus.

Accessibilité à un large public

Selon le minimum de parts d’entrées exigé par les différentes SCPI présentent sur le marché, il est possible d’investir à moindre coût. Contrairement à l’achat immobilier en direct, la pierre papier permet de devenir investisseur à partir d’une centaine d’euros et sans limite maximale. Autre avantage, les parts de SCPI peuvent être achetées à crédit, permettant de profiter de l’effet de levier de l’emprunt immobilier.

Flexibilité des transactions

L’avantage d’acheter des parts de SCPI, c’est de pouvoir être libre de céder à tout moment certaines d’entre elles ou d’en acquérir de nouvelles, selon les opportunités financières de chacun. À l’inverse, dans un achat immobilier classique, c’est l’intégralité du bien qu’il faudra mettre en vente en cas de besoin, une opération beaucoup plus fastidieuse.

Partager :