Quel investissement immobilier locatif choisir ?

1265
Partager :

Les investissements locatifs dans de nouveaux appartements indépendants et résidences services resteront attractifs en 2022, notamment grâce aux avantages fiscaux. Le choix d’un bon investissement immobilier dépend avant tout de votre projet, selon que vous vous constituez votre patrimoine, achetez en location, ou générez des revenus complémentaires. Vous trouverez ci-dessous pour quel investissement locatif opter en fonction de votre objectif.

Optez pour un investissement locatif à Pinel

Si votre objectif principal est de réduire vos impôts tout en développant votre patrimoine à moyen-long terme, le programme Pinel est mieux recommandé. Pour profiter à fond du programme Pinel, vous devez disposer d’une capacité d’emprunt confortable (entre 160 000 € et 300 000 €). A défaut, vous devez avoir une capacité d’épargne mensuelle de 300 € ou plus. L’autre option est de construire grâce au package de financement sans cotisation pour bénéficier de taux d’intérêt très bas. Avec l’investissement dans Pinel, vous pouvez bénéficier d’une détaxe jusqu’à 21% des frais de fonctionnement sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Pour un investissement de 150 000 euros, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 3 000 euros par an sur 9 ans soit 18% d’économie d’impôt.

A lire également : Est-il avantageux d'acheter un appartement en 2021 ?

Opter pour un investissement locatif à Censi Bouvard

Toutefois, si votre principal objectif est de diversifier votre patrimoine tout en réduisant les impôts, la structure locative LMNP Censi Bouvard est recommandée.  L’investissement dans la résidence meublée se fera alors dans le cadre du régime d’amortissement LMNP. Il vous garantit un revenu complémentaire et une défiscalisation. Pour bénéficier de cet investissement, vous devez disposer d’une capacité d’épargne mensuelle de plus de 200 € pendant 20 ans. Faire un achat sans contribution financière, profiter de l’opportunité d’investir dans plusieurs appartements dans la limite des 300 000 € la même année. De façon pratique, vous bénéficiez de contrat de location commerciale, gestion simplifiée pour les investisseurs, remboursement de TVA de 20 %, baisse d’impôt de 11 % étalée sur neuf ans. Si vous investissez 120 000 euros TTC, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 1 200 euros en 9 ans et 20 000 euros vous seront reversés en TVA.

Choisir un investissement locatif en LMNP

Pour générer des revenus complémentaires sur le long terme, notamment lorsque vous serez à la retraite, investissez dans la récupération en LMNP. Fixez-vous des objectifs de placement à long terme, semblables à ceux d’une assurance-vie exonérée d’impôt en vue de profiter de cet investissement. Vous devez avoir une capacité d’épargne mensuelle de plus de 250 € pendant 20 ans pour être éligible. Avec un investissement de 120 000 euros TTC, vous percevrez un loyer net de 2 500 euros pendant 15 à 20 ans après la fin du prêt.

A lire aussi : Achat immobilier : les erreurs à éviter

Choisir un investissement locatif dans Nue-Propriété

Si votre objectif principal est de développer votre patrimoine à moyen long terme sans alourdir votre charge fiscale, le régime Nue-Propriété est conseillé. Pour tirer le meilleur parti du système Nue-Propriété, Il est recommandé d’avoir une capacité d’emprunt confortable à partir de 150 000 euros. A défaut, vous devez avoir une capacité d’épargne supérieure à 600 euros par mois. Cet investissement ne nécessite pas de revenus complémentaires immédiats pendant la période de démantèlement. Investir dans Nue-Propriété permet de réduire le prix d’achat d’un logement de 40% en 15 ans sous certaines conditions.

Les programmes Pinel et Censi Bouvard, qui seront opérationnelles jusqu’au 31 décembre 2022, rendront toujours votre investissement locatif intéressant.

Investir dans l’immobilier locatif en colocation : avantages et inconvénients

Investir dans l’immobilier locatif en colocation est une option de plus en plus prisée des investisseurs immobiliers. Cette forme d’investissement consiste à louer un logement entier, généralement un appartement, à plusieurs locataires qui vont cohabiter ensemble. Les avantages sont nombreux :

• La rentabilité du bien immobilier peut être supérieure grâce au partage des charges entre les colocataires.
• Le risque de vacance locative est réduit car le taux d’occupation est souvent élevé.
• Les loyers perçus peuvent être intéressants, surtout si vous optez pour la location meublée.

• Il peut y avoir des conflits entre les colocataires qui peuvent impacter négativement votre investissement et nécessiter votre intervention.
• La gestion locative demande beaucoup plus de temps et d’énergie que pour une simple location classique.
• L’appel d’air financier peut vite se transformer en gouffre s’il y a rupture du contrat avec l’un ou plusieurs colocataires.

Avant de vous lancer dans ce type d’investissement, pensez à bien peser soigneusement le pour et le contre selon vos objectifs patrimoniaux personnels.

Comment financer son investissement immobilier locatif : les différentes options disponibles

Financer l’achat d’un bien immobilier locatif peut être un frein pour certains investisseurs. Il existe plusieurs options de financement qui peuvent rendre cette opération accessible.

Le crédit immobilier classique est la solution la plus courante pour financer son investissement locatif. Les taux d’intérêt sont actuellement très attractifs et les durées de remboursement peuvent s’étaler sur une longue période, jusqu’à 25 ans parfois. Toutefois, les banques exigent souvent un apport personnel important et le montant des mensualités doit être pris en compte dans le calcul de la rentabilité du projet.

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un autre moyen de financement possible pour un investissement locatif. Ce type de prêt est réservé aux primo-accédants et permet de bénéficier d’un prêt sans intérêts auprès des organismes financiers partenaires. Il faut néanmoins respecter certaines conditions comme ne pas dépasser certains plafonds de revenus ou encore acheter dans une zone géographique spécifique.

L’emprunt immobilier participatif, aussi appelé crowdfunding immobilier, consiste à investir avec plusieurs autres personnes dans l’achat d’un bien immobilier destiné à être loué ensuite. Les fonds collectés servent alors à acquérir le bien et chaque participant reçoit une part des loyers perçus proportionnelle à sa contribution financière initiale.

Le rachat crédit-bailleurs professionnels (CBP), mis en place par l’Etat récemment, permet aux bailleurs sociaux non-professionnels possédant des logements loués à des personnes physiques, de regrouper leurs crédits immobiliers et personnels en cours afin d’alléger leur charge mensuelle. Cette solution permet aussi un endettement plus raisonnable lors d’investissements futurs.

Vous devez vous informer sur les différentes options de financement disponibles afin de pouvoir choisir celle qui correspond le mieux à votre situation financière et vos objectifs patrimoniaux.

Partager :