4 conseils pour investir dans l’immobilier locatif

6
Partager :

L’investissement locatif fait partie intégrante des valeurs sûres dans le domaine de l’investissement. Cependant, il est important d’adopter de bonnes stratégies pour être plus rentable dans ce domaine. Même si votre objectif est de créer une nouvelle source de revenus ou de construire un patrimoine, la connaissance des différents aspects de l’investissement locatif vous sera utile. Il vous permettra de limiter des imprévus, de gérer sereinement la fiscalité, la prospection de biens. Mais, pas seulement. Apprenez-en plus ici.

Définir clairement vos objectifs

La définition des objectifs de votre investissement immobilier constitue la première étape importante de réussite de votre projet. Prenez le temps qu’il faut pour réfléchir sur toutes les démarches en rapport avec votre investissement immobilier. Fixez des objectifs spécifiques et précis afin de les atteindre. Vous pouvez les écrire sur un papier. Cela vous permet de jeter un coup d’œil de temps à autre. Indiquez devant chaque objectif des indicateurs qui vous aideront à mesurer votre réussite. Rendez-vous sur la revue foncière pour d’autres informations immobilières.

Au nombre des objectifs à élaborer pour un investissement locatif, figurent :

A découvrir également : Comment trouver un local commercial sur Bordeaux ?

  • Objectif de rentabilité ;
  • Objectif de cash-flow ;
  • Objectif d’indépendance financière ;
  • Transmission de patrimoine ;
  • Revente, etc.

Définir clairement vos objectifs vous permettra de sélectionner des biens qui y sont adaptés.

Faire une étude de marché

L’étude de marché est l’étape qui suit la détermination de l’objectif de votre projet d’investissement. À ce niveau, vous devez vous intéresser à la cible de votre investissement locatif. De fait, les critères de votre bien immobilier doivent convenir aux attentes de votre cible. Ceci peut vous permettre de faire vos calculs de rentabilité. Découvrez sur actu-immobilier.net d’autres informations sur le sujet.

Sachez par ailleurs que tous les profils de locataires présentent aussi bien des avantages que des inconvénients. Les étudiants par exemple recherchent généralement de petites surfaces à l’instar des T2, des studios, etc. Aussi, vous pouvez être confronté à des locataires qui déménagent de temps à autre. Une famille qui souhaite louer ne peut privilégier qu’une surface plus grande. Étudiez donc correctement le marché immobilier local. En plus, déterminer votre cible est la clé de la réussite de votre projet.

Définir votre budget

Le budget est un déterminant clé de réussite de votre projet immobilier. Si vous empruntez auprès d’un organisme, votre capacité d’endettement correspond au montant du prêt que l’organisme financier peut se permettre de vous octroyer.

Outre ce taux d’endettement, les organismes financiers notamment les banques se penchent sur d’autres critères pour faire de prêt à un investisseur. Faire intervenir un courtier en financement sera d’une aide précieuse dans ce cas.

Déterminer la rentabilité

Le calcul de la rentabilité représente une étape primordiale qui vous aidera à effectuer un investissement immobilier locatif sûr. C’est à cette étape que vous pouvez comparer les revenus générés par votre investissement locatif et l’argent investi dans votre projet. Cela vous permet de déduire si vous effectuez un achat immobilier rentable ou pas. Il existe trois types de rentabilité, à savoir : la rentabilité brute, la rentabilité nette et la rentabilité nette nette.

Pour calculer la rentabilité brute, il faut diviser le montant des loyers par le montant investi à l’achat du bien. Pour finir, multipliez le résultat obtenu par 100. Le calcul de la rentabilité nette consiste à faire la soustraction du montant des loyers par les charges et frais de votre placement. Celui de la rentabilité nette nette consiste à soustraire du rendement net d’autres frais en rapport avec votre investissement locatif.

Partager :