Comment anticiper un crédit immobilier ?

457
Partager :
crédit immobilier

Quand on éprouve le besoin d’anticiper le remboursement d’un crédit immobilier, on doit respecter certaines démarches. Ces dernières sont en d’autres termes les procédures de remboursement par anticipation d’un prêt. Bien qu’une partie des étapes revienne à la charge du client, l’autre partie est la responsabilité de la banque. Cet article présente les étapes à suivre pour y parvenir.

Une demande écrite adressée à la banque

Tout prêt immobilier s’acquiert sur un contrat préalablement établi. Mais il peut arriver que l’emprunteur décide de rembourser le prêt avant l’échéance du contrat. Ceci est appelé le remboursement anticipé d’un crédit. En effet, on peut rembourser par anticipation un prêt immobilier de deux manières.

A lire en complément : La Réunion : destination idéale pour l'investissement immobilier

La première peut-être le remboursement de la totalité du montant dû, c’est-à-dire qu’on solde tout. La seconde est le remboursement partiel ou à moitié. Le remboursement partiel ne doit pas être inférieur ou égal à 10 % du montant initial. Mais vous devez envoyer d’abord une demande avec accusée de réception à la banque concernée.

C’est une demande écrite qui convainc la banque sur la décision de l’emprunteur. Elle doit comprendre les raisons qui sont à la base de la motivation à anticiper le prêt immobilier. Sans ces raisons, il n’y aura probablement pas de suite satisfaisante. L’institution bancaire peut avoir des formats d’une telle demande. Pour cela, il faut en demander avant de faire le choix d’un autre formulaire.

A lire en complément : Diagnostic immobilier : peut-on demander un devis ?

Un retour de la banque suite à la demande écrite envoyée

La seconde procédure pour solder un prêt avant la fin du contrat fixé revient à la banque. Après la soumission de la demande de remboursement anticipé de crédit immobilier, il faudra attendre une réponse venant de l’établissement bancaire. Ce dernier doit fournir au client des informations bien chiffrées sur sa décision.

La réponse de la banque peut être sur un support papier comme dans l’espace client Internet. Il faut donc contrôler cet endroit. Les informations du support permettront d’avoir une idée des conséquences d’un tel remboursement financier. Elles aideront à comprendre toutes les pénalités ainsi que les intérêts intercalaires si possible.

Il sera demandé au client la date à laquelle le remboursement sera confirmé et effectué. Après cette confirmation et acceptation de toutes les conditions bancaires exigées, le client va faire le remboursement.

La prise en compte du contrat

Pour commencer les procédures de remboursement anticipé d’un prêt immobilier, il faut faire un recours au contrat établi. Celui-ci contient toutes les informations, les conditions et les indemnités à prendre en compte. Le prix des indemnités de remboursement anticipé à payer est plafonné par la loi. Ce montant ne sera pas payé s’il excède 6 mois d’intérêt.

Si les indemnités ne sont pas mentionnées dans le contrat, la banque ne peut pas réclamer leur règlement. Il est également possible de négocier la réduction ou même la suppression des indemnités. Le client peut enclencher les processus de remboursement anticipé d’un prêt s’il connaît une cessation de fonctions ou une faillite d’entreprise.

Parfois, le décès d’un conjoint peut vous conduire à cette option. Dans certains cas, la solvabilité anticipée peut coûter 10 % du montant initial. La banque donnera toutes les informations sur les calculs de ce taux et bien d’autres taux à comprendre.

Partager :