Le pont thermique : qu’est-ce que c’est et comment l’éviter

155
Partager :

Le terme « pont thermique » est un terme auquel nous nous référons souvent dans l’industrie de la construction métallique, mais, bien qu’il soit assez simple, c’est un concept que beaucoup de gens ne comprennent toujours pas complètement.

En raison de l’évolution majeure des attentes en matière de performance de l’enveloppe du bâtiment au cours des dernières années, ainsi que de l’impact du pont thermique sur la performance globale des bâtiments métalliques, il est plus important que jamais de maîtriser ce principe central des fuites d’air. Découvrez en plus sur le pont thermique et comment l’éviter.

A lire aussi : Loire Atlantique : comment choisir son constructeur de maison ?

Ponts thermiques : Le quoi et le pourquoi

Passons en revue la définition officielle du pont thermique. Le pont thermique est défini comme « la perte d’énergie du bâtiment par la conductivité thermique d’éléments qui traversent l’isolation d’un mur ou d’une toiture d’un espace conditionné lorsque la température extérieure est plus chaude ou plus froide que l’espace intérieur ».

A lire aussi : Quels sont les avantages de louer un monte-escalier ?

En d’autres termes, le pont thermique se produit lorsqu’un élément plus conducteur (c’est-à-dire quelque chose ayant une faible valeur d’isolation) crée un chemin facile pour le flux de chaleur à travers une barrière thermique. Le résultat final ? Le pire cauchemar de tout le monde : la perte de chaleur et le risque de condensation.

Les ponts thermiques ont tendance à être plus fréquents dans les bâtiments anciens mal isolés, mais nous les voyons aussi dans les nouvelles constructions. Techniquement, les ponts thermiques peuvent se produire n’importe où dans un assemblage de mur ou de toit.

Dans la construction de bâtiments métalliques, les catalyseurs les plus courants des ponts thermiques sont les éléments de structure en acier, tels que les chevrons, les pannes, les poutres, les tôles, ainsi que toute discontinuité dans l’assemblage (par exemple, des rouleaux comprimés de fibre de verre).

Le pont thermique peut se produire à la fois dans le toit et dans les murs, ce qui signifie qu’il a un impact majeur sur l’efficacité énergétique globale d’un bâtiment métallique. Faites appel à www.cohb-industrie.com pour vos solutions en rupture de pont thermique.

Comment le résoudre

La façon la plus courante de lutter contre les ponts thermiques dans la construction de bâtiments métalliques consiste à installer des blocs d’espacement thermique dans l’assemblage du toit. La plupart des constructeurs de notre secteur connaissent les blocs thermiques, mais beaucoup ne réalisent pas à quel point ils font partie intégrante de la performance de l’enveloppe du bâtiment.

Partager :