Le pont thermique : qu’est-ce que c’est et comment l’éviter

1007
Partager :

Le terme « pont thermique » est un terme auquel nous nous référons souvent dans l’industrie de la construction métallique, mais, bien qu’il soit assez simple, c’est un concept que beaucoup de gens ne comprennent toujours pas complètement.

En raison de l’évolution majeure des attentes en matière de performance de l’enveloppe du bâtiment au cours des dernières années, ainsi que de l’impact du pont thermique sur la performance globale des bâtiments métalliques, il est plus important que jamais de maîtriser ce principe central des fuites d’air. Découvrez en plus sur le pont thermique et comment l’éviter.

A découvrir également : Avantages de la construction d'une maison sur mesure

Ponts thermiques : Le quoi et le pourquoi

Passons en revue la définition officielle du pont thermique. Le pont thermique est défini comme « la perte d’énergie du bâtiment par la conductivité thermique d’éléments qui traversent l’isolation d’un mur ou d’une toiture d’un espace conditionné lorsque la température extérieure est plus chaude ou plus froide que l’espace intérieur ».

A lire en complément : Comment sécuriser votre maison ?

En d’autres termes, le pont thermique se produit lorsqu’un élément plus conducteur (c’est-à-dire quelque chose ayant une faible valeur d’isolation) crée un chemin facile pour le flux de chaleur à travers une barrière thermique. Le résultat final ? Le pire cauchemar de tout le monde : la perte de chaleur et le risque de condensation.

Les ponts thermiques ont tendance à être plus fréquents dans les bâtiments anciens mal isolés, mais nous les voyons aussi dans les nouvelles constructions. Techniquement, les ponts thermiques peuvent se produire n’importe où dans un assemblage de mur ou de toit.

Dans la construction de bâtiments métalliques, les catalyseurs les plus courants des ponts thermiques sont les éléments de structure en acier, tels que les chevrons, les pannes, les poutres, les tôles, ainsi que toute discontinuité dans l’assemblage (par exemple, des rouleaux comprimés de fibre de verre).

Le pont thermique peut se produire à la fois dans le toit et dans les murs, ce qui signifie qu’il a un impact majeur sur l’efficacité énergétique globale d’un bâtiment métallique. Faites appel à www.cohb-industrie.com pour vos solutions en rupture de pont thermique.

Comment le résoudre

La façon la plus courante de lutter contre les ponts thermiques dans la construction de bâtiments métalliques consiste à installer des blocs d’espacement thermique dans l’assemblage du toit. La plupart des constructeurs de notre secteur connaissent les blocs thermiques, mais beaucoup ne réalisent pas à quel point ils font partie intégrante de la performance de l’enveloppe du bâtiment.

Les conséquences des ponts thermiques sur l’efficacité énergétique de votre logement

Les conséquences des ponts thermiques sur l’efficacité énergétique de votre logement peuvent être désastreuses. Les perturbations dans le flux d’énergie thermique ont pour effet que les zones entourant les ponts thermiques sont plus froides et demandent donc plus d’énergie pour maintenir une température confortable, ce qui se traduit par une hausse des coûts de chauffage.

De même, en été, la chaleur peut pénétrer plus facilement à travers ces zones non isolées, provoquant ainsi un besoin accru de climatisation pour maintenir la température souhaitée. Cela entraîne une augmentation considérable de la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir votre maison.

Cela a aussi un impact direct sur l’environnement car chaque fois que nous utilisons davantage d’énergie pour chauffer ou refroidir notre maison, nous contribuons à augmenter notre empreinte écologique en libérant davantage de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Vous devez sensibiliser les gens aux effets négatifs des ponts thermiques sur leurs factures énergétiques et leur empreinte écologique globale afin qu’ils puissent prendre des mesures pour y remédier dès maintenant.

Les solutions techniques pour prévenir les ponts thermiques lors d’une rénovation énergétique

Les ponts thermiques peuvent causer des perturbations importantes dans l’efficacité énergétique de votre logement. Pour éviter cela, lors d’une rénovation énergétique, pensez à bien travailler sur la correction de ces problèmes. L’utilisation d’isolants appropriés pour réduire le flux d’énergie thermique est une solution efficace qui peut aider à prévenir ces ponts.

Pensez également à prendre en compte l’utilisation des fenêtres et des portes. Dans certains cas, leur remplacement par un modèle plus efficace peut être indispensable afin d’améliorer le contrôle du climat intérieur et donc réduire la consommation énergétique totale du bâtiment.

Il existe plusieurs autres options telles que l’installation de panneaux solaires ou encore l’amélioration du système de ventilation afin qu’il soit plus efficace et permette une meilleure circulation de l’air chaud/froid.

Avant qu’une opération ne soit planifiée pour rectifier un pont thermique spécifique identifié dans votre habitat durant une rénovation énergétique, pensez à faire appel à des professionnels qualifiés pour vous guider sur les options et les solutions techniques appropriées. Cela garantira que toutes les mesures prises sont durables et efficaces, tout en minimisant les coûts supplémentaires.

Partager :